Accueil > ÉDUCATION > Bac-3/bac+3+5 > Bilan des réformes des lycées, la démarche est lancée

Bilan des réformes des lycées, la démarche est lancée

Article publié le lundi 30 novembre 2015
  • Version imprimable

Jeudi 26 novembre 2015, six ans après la mise en œuvre de la rénovation de la voie professionnelle et cinq ans après celle de la réforme des lycées généraux et technologiques, le Ministère de l’Education Nationale, a lancé une démarche de bilan de ces réformes.

Annoncé depuis 2013 par Vincent Peillon, l’UNSA Education accueille positivement ces travaux auxquels elle participe avec ses syndicats.

Si le calendrier de travail 2015-2016 et l’enquête auprès des lycéens annoncés montrent la volonté d’engager une réelle réflexion, nous espérons que la méthode retenue permettra d’arriver à des propositions portées collectivement. En effet, les organisations représentant les enseignants, les chefs d’établissement, les inspecteurs, les représentants des parents d’élèves et les représentants des lycéens, doivent contribuer à une réflexion collective pour aboutir à un bilan partagé de ces réformes.
L'UNSA Education qui approuve la prise en compte de l’ensemble de la communauté éducative craint, comme pour la rénovation du collège, de se heurter aux positionnements « jusqu’aux boutistes » de certaines organisations.

Au-delà de la mise en œuvre, nous avons également soulevé des interrogations quant aux quatre thèmes retenus par le Ministère.
Pour notre organisation «Parcours, orientation, et égalité des chances », « Evaluation et certification », « Préparation de "l’après-lycée" » et «Démocratie, autonomie des établissements et vie lycéenne », ne permettent pas une analyse complète des réformes des lycées. En effet mises en place dans un contexte de suppression de postes, nous avons alerté le Ministère sur la nécessité de travailler au bilan des conditions de travail des personnels tout comme à celui des conditions d’études des lycéens.

Comme elle le fait depuis des années, notre organisation a également souhaité mettre en avant l’enjeu du Bac-3/Bac+3. S’il peut être entendu dans l’axe « Préparation à l’après lycée », pour nous ces réflexions doivent permettent de le réaffirmer en tant que véritable objectif.
Effectivement, pour l’UNSA Education, cette démarche de bilan doit s’inscrire en vue de la réussite de tous les lycéens. Nous y contribuerons activement en rappelant qu’il est nécessaire de dépasser l’obtention du baccalauréat et de se pencher sur le cursus licence dans lequel, les échecs sont encore trop nombreux.
 




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP