Accueil > PERSONNELS > Baromètre UNSA des métiers de l’Éducation > Baromètre : similitudes et différences femmes-hommes.

Baromètre : similitudes et différences femmes-hommes.

Article publié le jeudi 23 juin 2016
  • Version imprimable

Cette année encore la distinction sexuée des réponses au Baromètre des métiers est significative de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Car, s’il existe un certain nombre de réponses analogues entre le ressenti du travail par les femmes et par les hommes, les différences se confirment sur certaines questions.

Ainsi les résultats du baromètre montrent que femmes et hommes aiment leur métier et trouvent du sens à leur mission de façon similaire.

Néanmoins quelques 18,8 % des femmes répondantes estiment encore ne pas avoir de perspective de carrière contre 24,8 % des hommes.

Deux autres chiffres confirment malheureusement les résultats des années précédentes : ceux de la reconnaissance et du respect dans le travail ainsi que la rémunération. Globalement les hommes se sentent plus reconnus (49,6% contre seulement 44,9% de femmes).
Et les femmes déclarent toujours une insatisfaction quant à leur rémunération…

Rien de surprenant puisque dans la Fonction publique les femmes sont moins bien payées que les hommes. Dans un rapport publié en janvier 2016 à la demande de la DGAFP*, il apparaissait que les agents masculins percevaient en moyenne une rémunération mensuelle nette supérieure à environ 18,9% à celle de leurs homologues féminines.

Conséquence des différences de rémunération et du manque de perspective de carrière, les femmes semblent plus enclines à consacrer du temps à leur formation professionnelle que les hommes. En effet, alors que les trois priorités cette année pour les agents concernent le pouvoir d’achat, les perspectives de carrière et la charge de travail, on note un chiffre un peu plus bas sur les perspectives de carrière et le pouvoir d’achat chez les femmes au profit de la formation professionnelle et du temps de concertation.

Pour l’UNSA Éducation, les résultats de la nouvelle édition de ce baromètre montre que malgré les efforts des pouvoirs publics, les choses ne changent que trop lentement et que le chemin est encore long vers l’égalité professionnelle !


*DGAFP : La direction générale de l'administration et de la fonction publique




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP