Accueil > SOCIÉTÉ > Citoyenneté/Solidarité > Banalisation inquiétante de la violence envers les enfants en Egypte (...)

Banalisation inquiétante de la violence envers les enfants en Egypte !

Article publié le lundi 16 mars 2015
  • Version imprimable

En Égypte, un élève de 12 ans est décédé le 08 mars après avoir été violemment battu par son professeur.
Le Conseil National pour l'enfance et la maternité rattaché au Ministère de la famille égyptien indique qu'entre début 2014 et fin  octobre 2014 les violences contre les enfants ont augmenté de 55 % par rapport  à la moyenne des trois années précédentes et que 50% des cas de violence ont été recensés dans des écoles. 
Cette montée de la violence s'expliquerait selon les experts par la banalisation de la violence dans la société et l'inaction des autorités.
Selon  Azza Karim, sociologue, « une situation politique qui est pourtant en partie responsable du problème, pour qui la maltraitance des enfants s'est banalisée à cause des violences qui secouent le pays depuis la révolte de 2011 contre le régime de Hosni Moubarak. "La société est témoin de la violence pratiquée par les autorités et cela se répercute sur le comportement de tous", « Les enfants sont le maillon faible, les adultes se défoulent sur eux".

Les réactions des Français, suite à la décision  du conseil de l'Europe d'épingler la France parce qu'elle ne légifère pas suffisamment clairement pour interdire tous les châtiments corporels, montrent que la violence est un phénomène également culturel.Pour éradiquer la violence envers les enfants en Égypte, il faudrait s'attaquer aussi à ce problème du point de vue culturel où la violence est perçue comme un moyen pour obtenir l’obéissance.
 




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP