Accueil > PERSONNELS > Social > Baisse des crédits de l’action sociale interministérielle confirmée

Baisse des crédits de l’action sociale interministérielle confirmée

Article publié le mercredi 23 octobre 2013
  • Version imprimable

Lors du Comité interministériel d'action sociale (CIAS) de la Fonction publique de l'État du 11 septembre 2013, les organisations syndicales avaient protesté lors de l'annonce de la baisse de crédits de l'Action sociale interministérielle que confirme le projet de budget pour 2014.

Selon le PAP (projet annuel de performance) de la mission interministérielle Gestion des finances publiques et des ressources humaines annexé au PLF (projet de loi de finances) pour 2014, le budget de l'action sociale interministérielle va baisser de 14,7 millions d'euros en autorisations d'engagement* et de 13,1 millions d'euros en crédits de paiement**.

Les annonces faites lors du CIAS sur la suspension ou supression de certaines prestations seront bien effectives au 1er janvier 2014 pour des raisons d'économies budgétaires. Le gouvernement prend ainsi le parti de cibler l'action sociale interministérielle pour les agents les plus en nécessité, les familles et les urgences sociales en créant de nouvelles prestations.

Les organisations syndicales déplorent que la rénovation de l'action sociale, pourtant considérée comme un axe important des négociations «Fonction publique», ne figure plus dans l'agenda social.


* autorisations d'engagement : la limite supérieure des dépenses pouvant être engagées.

** crédits de paiement : la limite supérieure des dépenses pouvant être payées.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP