Accueil > PRESSE > Communiqués > Bac 2019 : les élèves et les personnels méritent mieux que cela (...)

Bac 2019 : les élèves et les personnels méritent mieux que cela !

Article publié le vendredi 5 juillet 2019
  • Version imprimable

Bac 2019 : les élèves et les personnels méritent mieux que cela !

Malgré la grève, les résultats du bac ont été rendus. Si comme l’avait annoncé le Ministre les candidat.e.s ont reçu leur résultat, pour l’UNSA Éducation la situation est loin d’être satisfaisante. Les prochaines réunions de jury ne doivent pas se passer dans un tel climat de tensions. Il est temps d’agir également pour ne pas s’engager vers la prochaine rentrée scolaire dans ces mêmes conditions.

En effet, certaines notes sont dites provisoires générant ainsi un stress inadmissible pour des lycéens et lycéennes non admis.es ou admissibles alors qu’ils et elles espèrent leur note revue à la hausse. Une situation qui peut donc évoluer et qui mobilise de nombreux personnels dans les services, les établissements et dans les jurys.

Avec la grève de la surveillance des épreuves, c’était déjà par un travail considérable des personnels que ces résultats ont pu être donnés de justesse. Une urgence qui s’est traduite en directives de dernières minutes, en tensions au sein des jurys, et des équipes.

L'UNSA Éducation qui n'avait pas appelé à la grève de la surveillance, ni à la rétention des notes et des copies, demande au ministère de faire en sorte que chaque personnel puisse exercer ses missions en toute sécurité et sans pressions.
Notre Fédération appelle le Ministre à engager un réel dialogue afin qu’en septembre, ni les élèves, ni les personnels ne fassent leur rentrée scolaire dans de telles conditions.
La montée des crispations était prévisible car si les réformes de notre système éducatif sont nécessaires, elles ne peuvent se faire sans dialogue et la prise en compte des hommes et des femmes qui les mettent en œuvre
Cela fait plusieurs mois que l’UNSA Éducation alerte le Ministre et ses équipes à ce sujet. Il est encore temps d’agir et trouver une issue favorable.

Ivry sur Seine, le 5 juillet 2019

Frédéric MARCHAND




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP