Accueil > ÉDITOS > Avancer

Avancer

Article publié le dimanche 7 mai 2017
  • Version imprimable

Il est des soirées électorales où ce qui prime, c’est le soulagement. Malgré les atermoiements suicidaires de quelques responsables, la République a gagné.


Le travail pour faire reculer le relativisme et le populisme commence aujourd’hui. Nous aurons dans cette bataille, chacun, un rôle à jouer. L’UNSA Education n’esquivera pas ses responsabilités et appelle d’ores et déjà l’ensemble de ses militantes et militants à continuer à donner de la voix. Donner de la voix pour que la France, fière de ses valeurs humanistes et de son ambition européenne, sorte de la dépression pour envisager l’avenir avec confiance et bâtir une société meilleure pour la jeunesse. Donner de la voix pour que l’Education soit protégée du court-termisme et des instrumentalisations politiciennes. Les réformes récentes ont amélioré la situation de notre École et s’il est toujours nécessaire de les réinterroger, une chose est sure, nous avons besoin de temps et de tranquillité. Donner de la voix enfin pour que les professionnels de l’Education soient reconnus et respectés.


Le nouveau président de la République doit entendre les acteurs de la démocratie sociale : ils sont indispensables pour que la France avance. Ignorés ou contournés, ils sauront se mobiliser contre les régressions. Emmanuel Macron devra s’appuyer sur les forces vives pour construire le futur. L’UNSA Éducation y prendra toute sa part !



Laurent Escure
Secrétaire général de l’UNSA Éducation




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP