Accueil > FONCTION PUBLIQUE > Politiques publiques > Agir pour la protection sociale complémentaire des fonctionnaires (...)

Agir pour la protection sociale complémentaire des fonctionnaires !

Article publié le lundi 2 mai 2016
  • Version imprimable

L’UNSA, dans un cadre intersyndicale, avec la MFP (Mutualité de la Fonction Publique) agit pour préserver notre modèle de protection sociale solidaire.

Défendre notre protection sociale
Lien site MFP

 

Par ailleurs, le référencement des organismes de protection sociale complémentaire pour chaque ministère doit être renouvelé. Les organismes sont retenus selon un cahier des charges par chaque ministère pour une période de 7 ans. Ce dispositif permet le versement, aux organismes ainsi référencés, d’une participation financière de l’employeur public.

Une circulaire de la DGAFP (*) en cours de concertation va définir les critères d’application et donner un cadre aux ministères notamment sur l’élaboration du cahier des charges, le pilotage et le suivi du référencement.
Il demeure des points de désaccord sur le projet de circulaire sur l’inclusion de la dépendance dans les offres soumises ou sur la part de solidarité absolument nécessaire dans la construction d’un mécanisme de couverture sociale.
Pour l’UNSA, les offres de protection sociale complémentaire (mutuelles) proposées doivent être les plus complètes possibles avec un coût raisonnable afin que les agents aux revenus les plus modestes ne soient pas pénalisés.
L'UNSA a exprimé sa volonté de ne pas voire se creuser des inégalités en démultipliant, au-delà du raisonnable, les options.

Pour l'UNSA, la publication de cette circulaire doit être rapide afin de lancer la procédure de référencement cet été et de facto permettre la continuité.

(*) La direction générale de l'administration et de la fonction publique




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP