Accueil > SOCIÉTÉ > Abjectes attaques...

Abjectes attaques...

Article publié le lundi 1er septembre 2014
  • Version imprimable

Parce qu’elle est femme, parce qu’elle est née au Maroc, parce qu’elle défend l’égalité femmes-hommes, la nouvelle ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem est victime depuis son arrivée d’attaques abjectes. On y retrouve à la fois des propos racistes, sexistes, haineux, intolérants. Pour l’UNSA Éducation, ces faits sont inacceptables.

L’humanisme, l’égalité, le refus du racisme et des discriminations de toutes sortes font partie du socle des valeurs de notre République. De plus, l’éducation à l’égalité filles-garçons doit trouver toute sa place dans notre système éducatif pour lutter contre les stéréotypes et nous soutiendrons sa mise en œuvre.

Les forces républicaines ne doivent pas laisser passer ces dérapages et les dénoncer sans relâche; nous nous y emploierons avec force. Ce faisant, nous restons fidèles aux valeurs laïques que nous nous honorons de porter.

Et s'il advient, ce qui est vraisemblable, qu'à tel ou tel moment nous soyons en désaccord avec une position, une décision ou, au contraire, l'absence de décision de la ministre qui seraient contraires à nos mandats, nous exprimerions ce désaccord avec force et clarté, chacun à sa place, chacun dans son rôle — la ministre comme nous-mêmes — mais sans jamais cautionner des pratiques indignes du débat public, les mensonges.

En rappelant au besoin le beau Discours à la Jeunesse de Jean Jaurès:

«Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire ; c’est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques.»




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP