Accueil > EUROPE et MONDE > Hors de France > AEFE : prélèvements sur les budgets des établissements

AEFE : prélèvements sur les budgets des établissements

Article publié le vendredi 23 octobre 2015
  • Version imprimable

Les établissements français à l'étranger en gestion directe brutalement soumis à un prélèvement de leurs fonds de roulement pour un total de plusieurs millions d'euros.

Ces dernières années, dans un contexte économique difficile, l'agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE) avait obtenu la "sanctuarisation" de son budget. Grâce à cette mesure, l'Agence avait pu répondre, parfois difficilement, aux missions qui lui incombaient et ainsi maintenu dans le monde un réseau d'excellence unique et reconnu de tous.

Aujourd'hui, brutalement et sans concertation, elle va procéder, au titre de la contribution exceptionnelle demandée par l'État, à un prélèvement sans précédent sur les fonds de roulement des EGD (établissements en gestion directe) alors que la grande majorité des structures concernées a déjà élaboré son budget.

Mise devant le fait accompli, la communauté éducative a fait part de sa surprise et de son mécontentement. L'UNSA Éducation, alertée de cette situation et solidaire des personnels, vient d'adresser un courrier à la directrice de l'AEFE dans lequel s'exprime son mécontentement et propose une rencontre afin de rechercher, dans le dialogue et la concertation, une réponse moins brutale aux problèmes soulevés par cette décision.

Documents joints




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP